8 conseils pour choisir sa salle de sport

salle de cardio

Dans un précédent billet, je vous parlais des solutions peu onéreuses pour se (re)mettre au sport, et dans celui-ci, il sera question des salles de sport. Cette solution convient à beaucoup d’entre nous (moi-même j’y ai souscrit un abonnement), car c’est une façon très agréable de faire du sport, une solution très motivante aussi. Examinons ensemble dans ce billet les critères à prendre en compte pour choisir sa salle de sport.

Se rendre à la salle

Premier critère : la proximité de la salle. Celle-ci doit se situer, idéalement, près de votre domicile ou de votre travail. Si vous prenez les transports pour vous y rendre, faites-en sorte qu’ils ne soient pas trop longs. Vous risquez de louper votre cours de zumba si vous êtes pris dans les embouteillages ou, pire, ne pas vous y rendre en raison de la longueur du trajet !

Les horaires

Si vous ne travaillez pas ou si vous travaillez en indépendant, vous pouvez opter pour une salle « low coast ». C’est un tarif spécial heures creuses, qui vous permet de faire du sport à moindre coût, à certaines heures, le weekend étant souvent exclu. Pratique pour les petites bourses, en plus en heures creuses il y a peu de fréquentation ! Vous pourrez profiter du matériel en toute quiétude.

Pour ceux ou celles d’entre vous qui travaillent à temps plein, je leur conseillerais plutôt une salle ouverte tôt le matin et jusqu’à tard le soir, weekend compris. Plus onéreux, mais un bon rempart contre les « excuses » (« trop de travail », « trop fatigué(e) le soir », « et mes amis ? ».)

Le matériel

Vérifiez la qualité du matériel, son état, s’il y a suffisamment de machines (notamment de machines cardio). S’il faut que vous patientiez un quart d’heure pour avoir le matériel à votre disposition, ce n’est pas bon. Aux heures de pointe (après le boulot, vers 18h), la fréquentation des salles est à leur maximum. Allez-y à cet horaire pour une petite visite avant de vous inscrire, vous aurez une idée de la fréquentation.

La propreté

Vérifiez que les adhérents utilisent une serviette sur les machines et s’ils disposent de produit de nettoyage pour enlever les traces de transpiration, notamment sur les machines cardio (vélo, vélo elliptique, rameur). Allez faire un tour du côté des vestiaires et des douches, et surtout dans les toilettes. Si le club est sale, défraîchi, si les douches sont dans un mauvais état, fuyez ! Idem en ce qui concerne le sauna, un hammam et le jacuzzi.

Les cours

Si les cours vous intéressent, demandez ou imprimez sur Internet le planning des cours. Les cours sont-ils diversifiés ? Les horaires sont-ils compatibles avec votre emploi du temps ? Attention, il y a des salles qui ne proposent pas de cours collectifs. Raison de plus pour demander le planning avant d’éventuellement vous inscrire.

Votre stratégie et votre motivation

Réfléchissez à vos objectifs avant de choisir une salle de sport. Est-ce mincir ? Dans ce cas, c’est le cardio qui est le mieux, à vous les vélos elliptiques et autres tapis de course. Est-ce vous muscler ? Optez pour une salle avec des machines. Si la motivation vous fait défaut, peut-être qu’un cours collectif en musique vous aidera. Il en existe pour se renforcer musculairement (Body Pump, les Mills), pour se détendre (Body Balance, yoga, stretching).

Les tarifs et les conditions d’engagement

Les tarifs sont de tout ordre dans le domaine du fitness. Cela va du low coast à 15 euros par mois à des tarifs de 80 euros. Bien évidemment, plus vous prenez d’options, plus c’est cher. Un suivi avec coach, des cours collectifs, un sauna et des services annexes font grimper les tarifs. Là encore, soyez clair sur vos objectifs. Peut-être n’avez-vous pas besoin de sauna ? Parfois, la constitution d’un programme avec un coach est comprise dans le prix de l’abonnement. Cette formule vous conviendra bien si vous débutez. Mais avec un peu d’expérience, il est possible de s’en passer.

Sachez que vous pouvez vous engager pour des périodes variables, allant du non engagement total (vous ne payez que pour une séance à chaque fois), à des durées pouvant aller jusqu’à deux ans. Plus l’engagement est restreint, plus c’est cher. Voyez si vous vous sentez assez sûr de vous pour vous engager sur un an. Attention ! Vérifiez les conditions d’engagement. Si vous avez l’intention de déménager, d’avoir un bébé ou si vous tombez malade, il serait dommage de perdre votre abonnement !

Enfin, n’hésitez pas à négocier ! La personne qui vous fera signer le contrat est avant tout un commercial. Vous pouvez discuter et obtenir un premier mois gratuit. Dans tous les cas, demandez à bénéficier d’une séance d’essai gratuite (surtout pour les cours collectifs). Avant de vous décider, vous pouvez ainsi essayer plusieurs cours dans plusieurs salles. Prenez votre temps, il s’agit de votre bien-être et de votre argent !

Les services annexes

Comme nous l’avons vu plus haut, vous pouvez avoir le désir de bénéficier de services supplémentaires : une serviette à chaque entraînement, un coach individuel ou un coach pour vous concocter un programme, mais aussi de quoi vous restaurer dans la salle même.

Une petite vidéo pour finir:

 

 

Voilà, j’espère que ce billet vous aura éclairé! A vos baskets!

 

 

 

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.