Le thé et ses multiples bienfaits


On sait aujourd’hui que la consommation de thé contribue à une bonne nutrition et à une bonne santé. Riche de multiples bienfaits, cette boisson utilisée depuis des siècles est l’une des plus consommées dans le monde!
Coup de projecteur sur ses atouts et ses bienfaits.

La composition du thé

Le thé est composé de théine, de tannins et d’eau. Les substances actives sont les polyphénols, les vitamines (A, B1, B2, C, E, K, P, ET PP), les oligo-éléments (potassium, cuivre, fluor, zinc, calcium) et la chlorophylle. Le tout pour zéro calorie et pas de sodium.

Les vertus du thé

Les antioxydants contenus dans les polyphénols du thé agissent contre le vieillissement cellulaire (en luttant contre les radicaux libres), contre le cancer et les inflammations, et diminue les risques de prostate.
Le thé possède également des vertus cardio-vasculaires en luttant contre l’obstruction des artères et des vaisseaux et en fluidifiant le sang. Il permet de lutter contre le cholestérol, lui-même responsable de la formation de plaques d’athéromes dans les artères.
Ses propriétés antivirales et antibactériennes permettent de lutter contre les maux de l’hiver. Il est donc efficace pour lutter contre la grippe (notamment le thé vert et le thé noir qui contiennent une substance appelée « théaflavine »). Il est aussi efficace quand la maladie est là.
Au niveau de l’intestin, il participe au développement de la flore intestinale en aidant les bactéries qui peuplent nos intestins (les probiotiques, soit les bactéries « amies ») à rester en bonne santé.
Le thé permet également de lutter contre les calculs rénaux, surtout en prévention.
Sa teneur en fluor prévient les caries.

Les contre-indications du thé

Attention cependant, il ne faut pas pécher par excès!
Ainsi, le thé est contre-indiqué en cas de grossesse et d’allaitement, ainsi qu’en cas de constipation et de carence en fer (il faut notamment éviter d’en consommer juste après le repas car il diminue l’absorption du fer contenu dans les aliments).
Enfin, si vous avez le sommeil fragile, sachez que le thé peut vous occasionner des insomnies!
Certains effets du thé peuvent aussi conduire à ne pas en consommer ou, du moins, à réduire sa consommation. Citons :
• Les palpitations
• Les envies fréquentes d’uriner
• Les maux de tête
• Les troubles de la vision
• Les acouphènes.

Voilà! Bonne dégustation!

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.