Enfants: quels sont leurs besoins nutritionnels?

goûter enfants

En France, les cas d’obésité chez les enfants ont plus que doublé entre 1980 et 1995. Si le manque d’activité est en cause, c’est surtout le grignotage (devant la télé, les jeux vidéo), qui explique que presque un quart des collégiens et des lycéens sont en surpoids. Trop grasse, trop sucrée, la nourriture de nos enfants et ados est également en cause, d’où l’intérêt de cerner au plus près les besoins nutritionnels à cet âge.

Petit rappel dans ce billet de ce que représente l’équilibre alimentaire des jeunes.

Les besoins en termes de croissance

L’enfant d’âge scolaire a certains besoins bien spécifiques liés à :

  • La croissance : les besoins caloriques doublent entre l’âge de 2 ans et de 10 ans, passant progressivement de 1000 calories à plus de 2000, en raison des besoins du développement du corps et du cerveau.
  • La santé : acquérir de bonnes habitudes alimentaires, cela se construit et se développe dès le plus jeune âge. Adulte, nous conservons bon nombre de ces habitudes dont dépend la santé, le poids, et les risques de maladies.

Structurer les repas

Le petit-déjeuner :

On dit du petit déjeuner qu’il est indispensable. Certes, mais cela dépend… de ce qu’il contient ! Ainsi, il a été établi que les sacro-saintes céréales, même les moins riches en sucre et en gras, sont nocives pour la santé. Mieux vaut leur préférer un petit déjeuner sur le modèle pain (40g) + beurre (15g) + lait (25cl)+ un peu de confiture. Pensez à l’orange pressée pour la vitamine C et, de temps en temps, remplacez le petit déjeuner sucré par un petit déjeuner salé (un œuf ou du jambon, du fromage de temps en temps).

Le repas du midi et le repas du soir

Pour ce repas, pensez équilibre en variant au maximum l’alimentation : des protéines, un peu de lipides, des féculents. Les légumes sont indispensables, et l’enfant en manque souvent. S’il mange à la cantine, prévoyez un dîner moins riche en protéines animales, et ajoutez davantage de fruits et de légumes frais. Ces derniers apportent des nutriments, des vitamines, des sels minéraux, des oligo-éléments, de fibres qui sont essentiels au développement psychomoteur de l’enfant et de l’adolescent. En outre, les fruits et légumes protègent du cancer et des maladies cardio-vasculaires, aident à la récupération musculaire et préviennent les risques d’obésité.

Le goûter

Pour un enfant d’âge scolaire, le goûter, pris en milieu d’après-midi, est important. Prévoyez donc un en-cas à base de pain (60g), de chocolat, de fruits frais et de lait ou d’un produit laitier. Evitez les sodas et autres boissons sucrées.

 

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.