Nutrition: quels sont les besoins de vos ados?

Nos chers ados!

Nos chers ados!

Entre 10 et 18 ans, les besoins nutritionnels des adolescents augmentent considérablement. A la puberté, le corps se transforme, et le fer, les protéines, les minéraux, le calcium, et de tous les autres nutriments doivent être présents dans l’alimentation pour permettre une bonne croissance et continuer à consolider les bonnes habitudes acquises durant l’enfance (cf mon article enfants : quels sont leurs besoins nutritionnels). Mais quels sont leurs besoins nutritionnels? L’essentiel à connaître en matière de  nutrition des ados dans ce billet.

Le cas du garçon

Un adolescent peut grandir de quinze centimètre en un an, doubler son poids en dix ans. Il va sans dire qu’il mange en conséquence… soit beaucoup… et souvent mal : tartines de Nutella, hamburgers, paquets de chips, sodas, junk food.

Pas de panique : l’adolescence est la période où le jeune affirme sa singularité, et cette réaction passe aussi par l’alimentation. Pour suivre la bande de copains, ou tout simplement pour affirmer son indépendance face aux repas structurés de la famille. Certes, cela paraît déséquilibré comme mode d’alimentation, mais pas tant que ça. Après tout, les ados obèses sont plus rares que les maigrichons, et il semblerait que malgré ces apports caloriques exorbitants, votre ado ne prenne pas un gramme. Et tous ses repas ne sont pas pris dans la rue ! Pour la plupart, ils sont pris à la cantine et à la maison. Ces repas pris dans ces cadres structurés sont l’occasion de rééquilibrer les autres, qui se révèlent finalement pas si fréquents que ça.

Concernant les besoins du garçon à cet âge, il faut un apport en calcium de l’ordre de 1200 mg par jour (apportés par trois ou quatre produits laitiers, du zinc (pour produire des protéines), des protéines (pour construire la masse musculaire, qui augmente considérablement).

Le cas de la jeune fille

Comme le garçon, la fille a des besoins accrus, en calories et en nutriments essentiels. L’arrivée des menstruations nécessite un apport supplémentaire en fer (14 mg/jour), en zinc, en vitamine D, en calcium et en protéines. Si la jeune fille ne mange pas suffisamment, les menstruations n’apparaissent pas ou bien elles cessent. C’est à cet âge que les besoins caloriques sont les plus importants, en-dehors de la grossesse et de l’allaitement. On trouve ces nutriments essentiels dans la viande rouge et la volaille, les œufs, les poissons et fruits de mer, les noix et graines, les légumineuses, le lait et les produits laitiers, le fromage.

 

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.